L’histoire de notre façonnage

Il est bon de savoir que nous ne sommes pas maitres des premiers éléments qui nous façonnent.

En effet, depuis notre naissance, et probablement bien avant, depuis que nous sommes dans le ventre de notre mère, les premiers éléments de notre personnalité, de notre culture, viennent nous construire : Nos parents écoutent de la musique, vivent dans un environnement spécifique, se nourrissent de culture et de nourriture que le fœtus capte, dont il s’imprègne, et qui commencent son façonnage.

Façonné dès l'enfance

Puis, nous naissons…

… Pas tous égaux. Certains sont enfants d’ouvriers, de cadres, de travailleurs indépendants, d’artistes …

Selon la profession, le milieu social ou l’éducation des parents, nous ne recevons pas les mêmes informations. Nous nous construisons avec des éléments différents si l’on vit à la campagne ou à la ville, dans le nord ou dans le sud, dans un appartement ou une maison, avec ou sans animal de compagnie … Nous ne sommes pas maitres de la manière dont nous sommes façonnés.

Nos premiers contacts avec la société ont lieu à l’école. Et là, inconsciemment, nous commençons à construire nos repères. Nous choisissons nos copains, nos copines, qui, eux-même partagent avec nous leur éducation, nous invitent à découvrir leur mode de vie, nous apportent des éléments qui vont modifier notre vision, notre approche de la vie, nous donnent des envies, ou, au contraire, nous montrent ce que nous ne voulons pas être …

Commencer à façonner sa vie

Alors, nous commençons à prendre les décisions qui vont être les fondamentaux de notre construction de vie.

C’est nous qui allons décider de travailler plus ou moins intensément pendant nos études. Peu importe nos motivations. Que l’on aime ou pas les études (parfois juste car on aime ou pas tel professeur, telle matière, ou que l’on a déjà une idée précise de notre chemin de vie …). C’est nous qui allons décider de notre orientation professionnelle (aidés, influencés, entrainés ou orientés par nos proches, nos parents, nos copains …). Mais nous sommes libres de faire le bon ou le mauvais choix. De nouveau, nous sommes guidés par nos rêves … Ou ceux de nos parents qui, à travers nous, peuvent parfois essayer de vivre la vie qu’ils n’ont pas pu vivre …

Mais qui a dit que ce choix d’orientation est définitif ? Pourquoi le serait-il ? Nous avons tous le droit de nous tromper. Rien n’est gravé dans le marbre, et un changement de direction est toujours possible. L’important est de prendre le chemin qui nous rendra heureux. Rappelez-vous, votre vie est unique. Libre à vous de la façonner à votre gout.

Cette vie professionnelle choisie initialement, quelles que soient les études faites pour y accéder, n’est qu’un passage. Selon son âge, on n’a pas la même approche de la vie, et il semble normal que notre approche évolue avec le temps. Si elle ne vous apporte ni passion, ni bonheur, peut-être vous faut-il en changer …

A chaque pas que l’on fait, il y a de nouveaux chemins qui s’offrent à nous. Nous sommes libres d’emprunter celui-ci ou celui-la. Mais encore faut-il garder son esprit suffisamment ouvert pour voir ces chemins de Vie.

Voyager pour façonner sa vie

L’important, c’est de garder le cap

Les choix que nous faisons sont ceux qui vont jalonner notre vie d’échecs et de succès. Il est important de ne jamais baisser les bras. Célébrons les succès et relevons-nous des échecs.

Le choix que nous avons fait, qu’il soit rationnel ou émotionnel, a le mérite d’être notre choix. Et si ce choix nous apporte le bonheur, nous permet de partager de bons moments et d’aider les autres à notre tour à être heureux, il faut l’assumer. C’est le bon choix (à cette période de notre vie), et il faut garder le cap. C’est le seul moyen de façonner sa vie.

Chaque fois que nous décidons de changer de cap, de ne pas suivre notre intuition, parce que nous ne voulons pas nous mettre en danger, ou bien peiner notre entourage, nous pouvons être sur que nous le regretterons, et que nous aurons la sensation qu’une part de notre bonheur nous a échappé et est perdue.

Ce sera mon idée forte du jour : Gardez le cap !

Je vous souhaite une belle journée, pleine de partage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à L’histoire de notre façonnage

  1. Nelly dit :

    J’ai hâte de lire les prochains articles

  2. CECILE dit :

    La lecture de cet article donne des couleurs au cœur. Ces mots si bien écrits, ces idées si fortes et généreuses font de ce site un compagnon du silence, un miroir qui renvoi un sourire et plein d’espoirs. Merci

    • gerard0952 dit :

      Merci Cécile pour ces mots encourageants. N’hésite pas à partager l’adresse de ce blog à tes amis (ies) afin de permettre aux couleurs de mes articles d’égayer d’autres cœurs.

  3. Yann dit :

    Merci de m’encourager à ne jamais baisser les bras, il est toujours plus aisé de demeurer au sein d’une spirale positive lorsque nous comprenons les raisons de nos choix, de nos succès et de nos échecs. Gardons le cap !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *