La perfection pour faconner sa vie ?

Bonjour,

– “Moi, je suis un perfectionniste”. Dit-on, parfois pour se décrire.
– “La perfection n’est pas de ce monde”. S’entend-t-on répondre.

Voilà une polémique qui me semble intéressante. D’un côté, on prétend agir à la perfection, d’un autre côté, on doute de l’existence de cette dernière…

“La perfection est un chemin, non une fin” (proverbe coréen).

Etre perfectionniste, c’est faire les choses à la perfection. Jusque là, ça va. Mais la perfection, qu’est-ce que c’est ?
Wikipédia nous dit : “La perfection caractérise un être, une action ou un objet idéal, c’est-à-dire qui réunit toutes les qualités et n’a pas de défaut”.

Explorer pour façonner

Mais qu’est-ce que l’idéal ?

C’est une notion propre à chacun. La forme idéale d’un objet, d’un être, d’une action, d’une relation est une interprétation individuelle. Il y a donc autant d’idéaux que d’êtres humains. Par exemple : Mon environnement idéal est composé de grand air, de nature, d’océan et de soleil. Mais d’autres préfèreront un environnement urbain, ou encore vivre à la montagne … Et ce sera leur environnement idéal.
L’idéal est donc bien une notion subjective.
Le zéro défaut est également une notion subjective. Qu’est-ce qu’un défaut ? Pour certains, ce que l’on qualifie de “défaut” peut être perçu comme une qualité ou un signe de personnalité, ou encore comme une trace du créateur de l’objet …
Il en est de même pour les qualités. Ce qui change, c’est seulement la manière de percevoir les choses. Sous un angle positif ou bien sous un angle négatif.
Ces réflexions tendent à accréditer la thèse que la perfection, à défaut d’être universelle, existe bien, pour chacun d’entre nous.
Et chacun a créé ses propres critères de la perfection, avec ses outils de mesure.

Sunrise pour façonner sa vie

Comment être perfectionniste ? :

L’idée que j’en ai est que, plutôt que d’essayer d’atteindre la perfection, je l’utilise comme un chemin, au quotidien, pour modeler mes actions, ma communication, et faire de mon mieux. Pour moi, c’est donc un moyen, pas une finalité.
Pour ce faire, je mets en application les principes de communication (empathie, écoute active, anticipation …) élémentaires pour communiquer avec les autres, mais aussi avec moi-même (méta communication, perceptions cognitives …).
Cela veut dire qu’il est nécessaire de vivre en pleine conscience, de prendre le temps de la réflexion et de l’analyse avant d’agir.
Il faut aussi bien connaitre ses propres critères de l’idéal et définir un résultat à atteindre, aussi bien dans la réflexion que dans les perceptions et émotions que l’on cherche à ressentir.
Ainsi, en prenant l’habitude de chercher à agir en permanence en accord avec son idéal, donc avec soi-même, en le faisant consciemment, en restant à l’écoute de son environnement pour mieux s’y adapter, en développant ses capacités cognitives, on se rapproche de la perfection, ce qui est nécessaire pour mieux façonner sa vie.

Pour conclure, je crois nécessaire de souligner que toute chose, tout être humain, toute relation sont perfectibles, et que cette perfection recherchée est un chemin de vie, de développement personnel, qui nous guide tout le long de notre existence.

J’espère vous avoir apporté de la nourriture pour la pensée, et envie d’agir chaque jour à la perfection. Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager cet article.

Je vous souhaite une belle semaine, pleine de bonheurs et de partage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Développement personnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *