Façonner sa vie en devenant entrepreneur

Ah ! Ne plus subir la pression d’un patron ! Ne plus avoir “la boule au ventre” en allant travailler ! Au contraire, se réveiller avec “la banane” en pensant qu’on va avoir une belle journée, et qu’on va faire ce que l’on aime en travaillant !

Ne vous êtes vous pas fait ces réflexions, parfois ? N’avez-vous jamais rêvé de faire autre chose, d’être indépendant ?

Hé bien, j’aimerais partager avec vous cette expérience de futur créateur d’entreprise:

Je me suis rendu, il y a quelques semaines, à une formation de 5 jours, organisée par la CCI de ma région : “5 jours pour entreprendre”.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une formation visant à informer les personnes désireuses de créer leur entreprise sur tous les domaines les concernant : Le markéting, la gestion, le business plan, etc. …

Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire la synthèse de cette formation, mais plutôt vous parler des personnes y assistant, et de leurs motivations à avoir pris la décision de façonner leur vie en devenant des chefs d’entreprises.

Façonner sa vie en créant son entreprise

Ainsi, nous nous sommes retrouvés à une dizaine de personnes dans une salle, pendant 5 jours, à découvrir les modalités et autres stratégies nécessaires à connaitre pour créer sa propre entreprise. (Juste un aparté : les aides et soutiens de la part des régions et de l’état sont nombreux pour les futurs créateurs, et on se sent aidé et soutenu).

Vous savez, maintenant, que je suis passionné par tous les outils qui pourraient nous permettre de façonner notre vie. J’étais donc dans un environnement qui m’a donné tout le loisir d’étudier les motivations de chacun. Et c’était vraiment très intéressant.

Quelques motivations pour prendre une décision de changement de vie :

Il y avait là des personnes de tous les âges, venant d’horizons différents et toutes très motivées.

– Des ex employés d’un groupe de commerces de proximité national placés devant un ultimatum : Changer leur statut de salariés en indépendant, ou bien partir.

– Des personnes souhaitant se lancer dans un projet de création de chambres d’hôtes. Une grande aventure …

– Un jeune homme malheureux dans son job de salarié et projetant de créer son propre commerce, sans apport financier. Courageux !

– Un cadre proche de la retraite en cours de création de sa propre entreprise de services dans le monde agricole.

– Et moi-même qui suis le chemin de la création de mon cabinet de coaching-mentoring. Idée qui me trotte dans la tête depuis quelques mois.

Au cours des échanges passionnés que nous avons eus, j’ai pu constater qu’il existait dans le groupe autant de motivations différentes que de personnes présentes.Motivations pour façonner sa vie

Ainsi, les premiers n’avaient pas d’autre choix que de se soumettre à l’ultimatum de leur employeur, et de changer de statut. Mais parmi eux, il y en avait qui le faisaient par manque de choix. Ils savaient que ce n’était pas leur voie, mais ont choisi cette voie quand même pour des raisons qui leurs étaient propres (se sentant trop âgés pour changer, ou bien par obligation de payer les traites de la maison, ou encore la sécurité de continuer une activité qu’ils pratiquent depuis des années …). Il y en avaient d’autres qui, animés par le gout du service, par la bataille pour garder ce commerce ouvert (le seul restant) dans le village, ou par l’amitié que leur témoignent leurs clients, étaient heureux de se trouver là. Enfin, il y avait ceux qui avaient peur de se lancer (parfois les mêmes), mais qui, par envie de l’aventure, avaient dit oui. C’est bien connu : L’être humain a peur de l’inconnu …

Les secondes, elles, rêvaient depuis longtemps de créer leurs chambres d’ hôtes et ont décidé de se lancer par forte envie de se faire plaisir et de partager leur amour de la région avec d’autres.

Le troisième, lui, souffrait trop de son travail (trop dur, sentiment de se faire exploiter …) et s’est laissé séduire par l’idée de l’indépendance. Récolter les fruits de son implication. Voilà un vœu pieux.
Il y a ici une idée assez intéressante : “Soit tu vends ton temps à un employeur, et tu signes un contrat pour travailler 35 h à un salaire qui te convient … Ou pas ! (C’est souvent le “ou pas” qui s’applique)”, “Soit tu décides de travailler plus et de recueillir le fruit de ton travail, en étant indépendant. Tu sais que plus tu y mets d’énergie, plus tu risques de gagner”.

Le cadre proche de la retraite semblait, lui, plus motivé par le fait de garder une activité et de ne pas sortir du monde du travail . Je pense qu’une autre de ses motivations était de partager le savoir-faire acquis au cours de sa carrière. C’est important car la transmission entre les générations prend tout son sens dès lors que l’on parle d’un métier manuel.

J’ai donc pu constater que les motivations de décider des changements dans sa vie appartiennent à chacun et sont souvent très encrées dans la personne.

Aussi, ma recommandation est la suivante :

Si vous en avez marre d’être salarié, si votre travail vous pèse et que vous pensez avoir tout tenté pour y trouver du plaisir sans succès, n’hésitez pas à rencontrer des personnes compétentes, par exemple dans la CCI de votre région, qui sauront vous orienter vers un projet de changement. Même si vous n’y donnez pas suite, vous aurez au moins tenté d’ouvrir une porte sur un chemin de vie différent.

Ce sera l’idée forte du jour. Osez explorer le champ des possibles !

Je vous souhaite une belle semaine pleine de bonheur et de partages.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *