Façonner sa vie en communiant avec la nature

 

Bonjour,

Un peu de poésie, aujourd’hui.

Ce matin, je suis allé faire ma balade habituelle dans la nature  et j’ai eu envie de partager ce moment avec vous.

Belle journée pour façonner sa vieCeci est le lieu de départ de ma balade.

Cette “randonnée matinale” m’apporte énormément. Elle me permet de faire fonctionner mon cerveau sans limites. La règle, pour moi, est de laisser mes idées, sentiments et émotions s’exprimer librement, tout en marchant. C’est ainsi que la créativité arrive…

C’est un exercice qui me parait indispensable, et qui m’apporte une certaine sérénité.

En effet. Imaginez le bruit de l’océan, le vent dans les arbres, le gazouillis des oiseaux au réveil… Et vous, au milieu de tout cela ! Quelle chance !

Marcher rapidement, sans se fixer d’objectif de distance ou de timing. Juste se laisser guider par le bonheur d’être là, de vivre pleinement l’instant présent.

Juste marcher au milieu de la nature et se laisser envahir d’un coté par ses idées, ses émotions, et d’un autre coté par cette nature qui utilise tous nos sens pour nous apporter du bien-être.

Les bruits environnants sont inattendus : Une branche qui craque sous l’impulsion du vent, un oiseau dans un arbre qui célèbre le lever du jour par ses “cuicui”, le bruit de nos pas qui s’enfoncent dans l’herbe encore humide, ou crissent sur le sable de la plage …

Les odeurs sont surprenantes : Chaque arbre nous envoie un message olfactif. Chaque fleur nous ravit de son parfum. Chaque courant d’air nous apporte des fragrances d’un ailleurs que notre esprit imagine. L’humus nous rappelle que l’automne est là …

Notre regard ne sait pas où se poser tellement dame nature offre de tableaux tous plus originaux les uns que les autres : Regarder les nuages défiler dans le ciel. Assister au lever de ce soleil qui va réchauffer une fois de plus notre atmosphère.

A ce propos, savez-vous  que, dans l’antiquité, certains peuples, croyant que le soleil ne reviendrait pas après la nuit, faisaient des sacrifices humains pour se garantir un autre lever de soleil . C’est dire à quel point cet astre a, de tous temps, fasciné l’être humain …

Ce post peut vous paraitre un peu bucolique, mais je souhaite vraiment mettre en exergue l’importance de la nature dans notre vie. C’est une telle thérapie de ressourcement! Le spectacle qu’elle nous offre n’est jamais le même. Ses bienfaits sont innombrables …

Posez-vous devant un paysage, et laissez-vous envahir par vos émotions. Prenez le temps d’écouter le souffle du vent. Dites-vous que ce paysage était là des décennies avant vous, et qu’il sera encore là, si l’homme lui laisse sa chance, des décennies après vous. Ca rend humble, n’est-ce pas ?

Communier avec la nature à tout ageLorsque j’étais directeur des ventes, je passais mon temps à courir après le temps. J’étais stressé en permanence. Je croulais sous les responsabilités. Beaucoup de gens comptaient sur moi … Je voyageais de bureaux en bureaux, du nord au sud du pays, sans jamais une seconde à moi pour respirer. Bref, l’enfer…

Cela a changé lorsque j’ai commencé à comprendre que ce n’était pas là toute la vie, et que mon corps était en manque de quelque chose de vrai.

Ce qui m’a aidé à prendre la décision de changer de vie, ce sont ces balades dans la nature que j’ai commencé à faire quelques mois avant de décider vraiment de partir.

En effet, mes promenades dans les bois ou au bord de l’océan m’ont ouvert l’esprit sur un autre environnement, un autre rythme de vie. J’ai soudain réalisé que j’étais en train de perdre mes racines, et j’ai donc décidé de partir à leur recherche.

C’est dans cette nature que je n’étais plus, soudain, le centre des attentions. Je n’étais plus un décideur en entreprise, seulement un être vivant parmi d’autres.

Ce qui est drôle, c’est que, quand vous progressez en marchant dans la nature, les bruits se taisent. Vous êtes un intrus dans cet univers. Puis vous prenez le temps de vous arrêter et de vous fondre en silence, dans l’environnement, et la symphonie reprend. Les oiseaux chantent de nouveau, les écureuils montrent le bout de leur nez … Vous êtes chez eux. Ils vous le font comprendre à leur manière.

Si vous savez respecter cet environnement, vous sentirez un bien-être vous envahir. Votre créativité sera boostée. Vous vous sentirez en profonde harmonie avec vous-même. Vous ressentirez cette communion avec la nature au plus profond de vous-même. Votre corps vous en remerciera en étant plus vigoureux, plus sain. Vous vous sentirez humble. La condition idéale pour penser à votre futur, pour le rêver et commencer à le façonner.

Si vous avez l’impression de perdre le contrôle de votre vie, de ne pas toujours être bien dans votre peau, faites l’expérience : Programmez-vous une incursion dans la nature. En marchant, en courant, à bicyclette, peu importe votre moyen de locomotion.

Mais donnez-vous toutes les chances d’optimiser ces moments. Partez sans musique dans les oreilles, soyez à l’écoute des bruits, des nuages, des arbres. Prenez le temps d’écouter le vent, les oiseaux … Vous en ressentirez du bien-être. Cela reposera votre esprit. La nature vous apportera la sérénité dont votre vie professionnelle vous a privé.

Je vous propose, dans les jours à venir, de vous ménager du temps et d’aller communier avec la nature. Vous pourrez me laisser vos impressions par un commentaire sur le blog.

L’idée forte du jour:

La nature vous aide à façonner votre vie. Quel que soit votre âge. Donnez-lui la chance de vous le prouver.

Je vous souhaite une bonne semaine pleine de bonheurs et de partage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Façonner sa vie en communiant avec la nature

  1. Freddy dit :

    Bonjour Gérard,

    Merci pour ce poème matinal. Je suis moi aussi adepte de cette pratique depuis de nombreuses années et ayant combattu et vaincu 3 cancers dans ma vie, eje connais que trop bien le bonheur et la chance de pouvoir y être tous les matins. Malheureusement comme tu le dis, « nos obligations » de la vie nous en écarte. C’est bien souvent quand on ne possède plus quelque chose que l’on en comprend tout le sens. Pour ma part, je n’habite plus vraiment au bord de l’eau mais plutôt dans la campagne. Mais peu importe, comme toi j’écoute la vie qui s’éveille et je profite pour prendre de grandes respirations et j’emplie mais poumons d’air pour la journée et je réveille mon corps tout en douceur, en général, je marche environ une heure, c’est un pur bonheur. De plus cela me mets en forme pour ma journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *