Faconner sa vie avec la compassion

La compassion, qu’est-ce que c’est ?

Ce mot est de plus en plus utilisé dans notre monde occidental… Un signe d’évolution des mentalités, peut-être…

Mélange d’expressions grecques et latines, la compassion, étymologiquement, signifie : “Je souffre avec sympathie”. C’est donc l’action de ressentir les émotions de l’autre comme si elles étaient nôtres, et d’essayer d’en comprendre les origines pour mieux aider. Mais c’est aussi l’outil qui nous permet de nous accepter tel que nous sommes. Cela nécessite d’être empathique (capacité à se mettre à la place de son interlocuteur) avec les autres et avec soi-même.

C’est donc un état d’esprit qui nous permet d’apaiser et d’aider , de contribuer à l’épanouissement des autres aussi bien qu’au notre.

Faconner sa vie avec la compassion

Façonner sa vie en s’acceptant:

Nous vivons dans un système où l’on est évalué en permanence par les autres, mais également par nous-même. On se doit d’être le meilleur…

Comment éviter, dans ce système, d’avoir des problèmes d’égo, d’être narcissique ?
En effet, on mène une lutte permanente pour s’améliorer, se dépasser, avec souvent le même résultat : l’insatisfaction ou la frustration.
Pour ne pas ressentir cette insatisfaction, il est donc important de ne pas rentrer dans cette compétition et de s’accepter tel que l’on est.

Bien sur, il est bien plus difficile de faire preuve de bonté envers soi-même qu’envers les autres. On est généralement plus dur, plus exigeant avec soi-même.
Pour son équilibre, il est important d’être bienveillant envers soi-même, et de s’accepter en pleine conscience. “Je sais qui je suis, et je n’essaie pas d’être un autre”.
En apprenant à s’accepter vraiment avec compassion, il est plus facile d’être bien ancré dans l’instant, sans subir peurs et angoisses, ni se laisser imposer des objectifs contraignants.

Un état de compassion pour façonner une vie saine:

Des études ont montré que la compassion envers soi-même peut avoir de nombreuses incidences sur la santé, ainsi que nous apporter une pensée et une attitude moins autocritiques. Ce qui a une incidence directe sur notre comportement, réduit fortement les reproches faits à autrui et permet de développer la pensée positive.
Les substances génératrices de stress baissent, ce qui renforce le système immunitaire et les fonctions cognitives.
Enfin, plus apaisé et sur de soi, on se sent renforcé, plus audacieux et résilient.
(Source : L’éveil de soi – Ed. Flammarion)

Façonner sa vie en mettant en pratique:

Ainsi, cette compassion que l’on est capable de ressentir pour soi, peut-on la partager avec les autres en s’impliquant au quotidien dans la vie de nos contemporains, en actant dans des associations et en apportant une aide pratico pratique à ceux qui en ont besoin.

Faconner sa vie à tout age

Par exemple, n’hésitez pas à pousser la porte des Restos du Cœur, ou de la Croix Rouge pour apporter votre aide. C’est l’une des formes ultimes de manifestation de la compassion.

Je vous souhaite une belle semaine pleine de bonheurs et de partages.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *