Faconner ses changements sur 5 niveaux (3/5)

Bonjour,

Parmi les 5 niveaux de changements évoqués lors des derniers articles, il en est un, le troisième, qui est probablement le plus facile à observer, pour peu que l’on soit à l’écoute de soi-même, ou à l’écoute de son environnement (effet miroir).

Ainsi, si vous avez validé que vous êtes heureux dans l’environnement dans lequel vous vivez, que vous n’avez aucun mal être et que vous avez plaisir à vous mouvoir dans cet environnement, on peut considérer que, à cette étape de votre vie, vous n’avez pas eu à opérer ce premier changement ou bien que vous avez opéré les changements qui vous paraissaient nécessaires avec succès. Bravo !

Faconner son equilibre

Vos comportements sont adéquats, vous vous sentez à l’aise dans votre communication, vos prises de décisions, et dans votre relation à l’autre.
Vous pensez que vous avez atteint ce fameux “équilibre de vie” tant recherché par tous.
Vos motivations sont devenues des chemins de vie que vous avez plaisir à suivre.
Bref, vos comportements sont en congruence avec votre philosophie de vie et vous vous sentez en harmonie avec vous-même, avec la nature et avec les autres (collègues de travail, famille, amis).
Vous n’avez plus qu’à accompagner votre évolution comportementale et l’adapter à vos nouvelles situations de vie.

C’est donc un troisième niveau de changement qu’il faut observer et opérer si nécessaire.
Ou plutôt ce changement est induit naturellement si vous êtes dans l’état de croyances évoqué ci-dessus. Mais il faut savoir le reconnaitre et qu’en faire…

Reconnaitre ses nouvelles capacités, ouvrir le champ des possibles :

J’entend déjà les sceptiques : “Je les connais déjà mes capacités. Je sais ce que je sais faire et ce que je ne sais pas faire…”.
Il ne s’agit pas ici de mettre en doute des capacités déjà exercées et reconnues.
Il s’agit, dans le cadre du changement de vie que vous avez entrepris, de vous observer et d’ouvrir le champ des possibles quant à la confiance que vous pouvez avoir en vous pour réaliser des tâches que vous n’avez jamais faites (peut-être tout simplement que vous n’avez jamais eu à les faire).
Hors, quel que soit le changement de vie que l’on vise, petit ou grand, on va forcément avoir à mener des actions nouvelles, à emmagasiner des connaissances et des compétences jamais expérimentées par nous jusqu’alors.
On va devoir se remettre en question.

Faconner sa journée type

Ne voit-on pas des cadres d’entreprise devenir marin-pêcheurs ou partir travailler dans une ferme ?
N’avez-vous jamais entendu parler de ces personnes qui ont fait de longues études pour pratiquer un métier, et qui brusquement, parce qu’elles ont ressenti ce mal-être au quotidien, ou qu’elles ont décidé de vivre “leur” vie rêvée, ont décidé de faire un métier parfois totalement différent, mais dans lequel elles se sont découvert des capacités certaines et un plaisir de vivre permanent ?

Eh bien, pour moi, c’est cela, savoir être à l’écoute de soi-même et savoir se découvrir des capacités nouvelles. L’expérience est excitante, croyez-moi !
Encore une fois, nos observations doivent pouvoir s’appuyer sur nos croyances dans le changement, qui elles-mêmes sont passées par le filtre du “Rêveur”, du “Réaliste” et du “critique”…

Façonner son choix

C’est donc en développant votre projet de
changement de vie, en vous imaginant dans
des situations après que vous l’ayez effectué, en
les visualisant jusqu’à les ressentir dans vos sens, et
en expérimentant ces situations que vous allez
grandir dans vos connaissances, dans vos
capacités nouvelles et dans un savoir-faire nouveau.
La reconnaissance de ces nouvelles capacités vous donnera la confiance en vous qu’il vous manque pour avancer dans la construction de votre vie.
Il est nécessaire de mettre des “outils de mesure” en place.
En vous posant la question : “Comment saurai-je que j’ai cette nouvelle capacité ?”, ou encore : “Que se passera-t-il lorsque je saurai faire ceci ou cela ?”. Cela vous aidera à définir des critères qualitatifs et quantitatifs à l’aulne desquels vous pourrez mesurer vos nouvelles capacités.

Etes-vous avide de vous découvrir de nouvelles capacités ? Dans quels domaines ? Et pourquoi ? Qu’est-ce que cela changera dans votre vie ?
N’oubliez pas : Ouvrez le champ des possibles !!!

N’hésitez pas à réagir à cet article en laissant un commentaire ou en le partageant.

Je vous souhaite une belle semaine pleine de bonheurs et de partage.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Développement personnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *