Faconner sa vie avec les Kogis

En ce début d’année, je voudrais vous souhaiter sincèrement tout les bonheurs dont vous rêvez pour l’année 2017 et les années suivantes. Et de pouvoir façonner votre vie à votre goût.

Façonner sa vie pour le nouvel an

J’ai choisi, aujourd’hui, de vous parler d’un peuple qui n’est probablement pas au courant que nous fêtons une nouvelle année.

Qui sont les Kogis, et que viennent-ils faire dans un procès de développement personnel? Comment peuvent-ils participer à notre changement de vie? Comment peuvent-ils nous aider à faconner notre vie ?.

Lisez ce qui suit, et vous comprendrez:

Tout commence par l’histoire d’un homme, un journaliste qui part en mission dans la forêt amazonienne.

Sauvé de la mort par les indiens Kogis, cet homme, Eric Julien, s’est lancé dans un pari fou : Rendre leur terre aux Kogis et les accompagner dans le réveil de leurs cultures.

Par son action et celle d’autres passionnés est née l’association “TCHENDUKUA” qui a pour objectif de rassembler des fonds, aider à financer le rachat de terres dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie, et ainsi permettre aux indiens Kogis de se réinstaller sur les terres de leurs ancêtres.

Façonner sa vie avec les Kogis

Les indiens Kogis sont les derniers héritiers des grandes civilisations précolombiennes du continent sud-américain.

Ils forment une société, comme il en existe peu, où la violence est identifiée, canalisée, où les jeunes sont élevés en harmonie avec la nature et d’où la pauvreté est absente. Une société hautement démocratique, solidaire, en quête permanente d’équilibre et de paix.

Ils vivent repliés dans les hautes vallées de la Colombie, sur la terre de leurs ancêtres, tentant de préserver leur équilibre et leur mémoire face aux agressions du monde moderne (guérilla, narcotrafiquants …).

Façonner sa vie en défendant des valeurs racines:

Je voudrais citer quelques unes de leurs valeurs : L’amour de l’autre, le respect de la terre, de la faune et de la flore qu’elle fait vivre, la communion avec la nature, le respect de soi-même …

Quelques années après les premières actions de “TCHENDUKUA”, des terres ont été achetées, qui reprennent vie, des rituels sacrés sont réinstaurés. Des objets précolombiens, récupérés auprès des pilleurs de tombes, sont rachetés et restitués aux autorités spirituelles de la communauté.

Cela fait 20 ans que cette association, parrainée entre autres personnalités connues par le comédien Pierre Richard, a été fondée. Cela fait 15 ans que je l’ai rencontrée.

Mon petit don annuel est une goutte d’eau dans un océan, mais je sais que l’intégralité de la somme versée sert à construire un monde meilleur à cette communauté.

Je crois que la rencontre avec cette association a été une étape importante dans mon évolution personnelle.

Cette communauté semble être l’une des dernières gardiennes de “Notre Mère Terre’.

Faconner sa vie avec les Kogis a tout age

Sa relation à l’Homme et à la Terre est si forte que l’on pourrait presque voir un lien physique qui les relie lorsqu’on les écoute parler et nous raconter leur quotidien.

Changer de comportement pour façonner sa vie:

Leur message principal est, évidemment, de cesser de “casser” cette terre qui nous nourrit. De cesser de nous auto-détruire … Mais on trouve beaucoup d’autres enseignements en les écoutant.

Je trouve leur comportement exemplaire et particulièrement responsable. Il en est de même pour les acteurs de “TCHENDUKUA”… Respect !

Bien sur, de là ou je vis, je vois les choses déformées par le monde dans lequel j’évolue. Mais il me plait de croire que, quelque part sur la planète, il subsiste des peuples “racines” qui perpétuent ces valeurs de génération en génération. J’ai tout simplement envie de les aider. De participer à leur aventure que j’ai faite un peu mienne.

Je vous invite, d’ailleurs, à visiter le site de l’association. J’ai parsemé mon article de liens.

Grace à cette rencontre, j’ai modifié mon comportement dans ma relation à l’autre, dans mes contacts avec la nature … Ecouter les enseignements des Kogis, c’est grandir un peu, et participer à la transmission et au partage de valeurs communes.

Et vous, quelle est votre relation à l’autre et à la nature ?

Ce sera la pensée du jour.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et à partager cette page avec vos amis.

Je vous souhaite une belle semaine pleine de bonheurs et de partage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Faconner sa vie avec les Kogis

  1. Fabien H. dit :

    Bel article pour commencer la journée ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *