Et vous, à quoi ressemble votre vie d’aujourd’hui ?

Bonjour,

J’ai voulu, aujourd’hui, introduire le doute dans votre esprit, et vous amener à vous poser des questions. Créer la polémique, en quelque sorte !

Etes-vous certain de façonner votre vie idéalement ?

Cette vie que vous menez aujourd’hui, est-ce celle que vous rêviez de vivre enfant ?L’aimez-vous dans sa totalité, et non pas dans sa globalité ?

Bien façonner sa vieEn effet, si vous l’aimez dans sa totalité, cela veut dire que, au détail près, vous l’aimez. Que vous en savourez chaque instant avec jubilation. Que rien ne vous gène dans votre vie. Qu’aucun détail négatif ne vient entacher vos journées et vos nuits. Que vous communiquez avec plaisir avec les autres, mais aussi avec vous-même. Que vos valeurs sont évidentes dans votre tête, et que vous les respectez sans jamais faire un écart. Vous n’avez jamais à vous motiver à aller au travail ou au sport, car le plaisir que vous y prenez est intense. Vous vivez à l’endroit où vous souhaitez vivre et vous l’appréciez chaque jour. Vous occupez vos loisirs à des choses que vous aimez, vous vivez l’instant présent en pleine conscience. Vous vivez avec des gens que vous aimez et appréciez sans conditions. Vos moments de partage en famille ou entre amis sont autant de moments de joie et de bonheur. Vous avez d’excellents rapports avec votre banquier, car vous ne lui demandez jamais d’argent, et la poursuite de vos objectifs financiers se déroule en harmonie avec ses intérêts Sourire . Vos rêves se transforment en projets, et vous les réalisez. Bref, lorsque vous aimez votre vie dans sa totalité, vous vivez une vie parfaite. Vous êtes probablement arrivé sur ce blog par hasard ou par curiosité. BRAVO à vous !!! Vous savez façonner votre vie avec soin et à chaque période de changements. Vous êtes un orfèvre. Continuez ce travail qui n’en est pas un, puisque, chaque jour, la vie vous apporte de beaux cadeaux.

En revanche, si vous aimez votre vie dans sa globalité, ne pensez-vous pas que vous pourriez en modifier certains détails ? Opérer certains changements qui deviendraient de réels changements de vie.

Ne pas façonner sa vie

En effet, il y a probablement des zones sombres dans votre vie, mais vous n’acceptez pas toujours de les voir. Vous les ignorez. Ou pire encore, elles sont un souci permanent. Vous ne savez pas comment les éviter. Vous vous dites que c’est comme ça. Que la vie est injuste et vous vous demandez pourquoi vous vivez ces moments, alors que d’autres semblent ne jamais les vivre. Vous avez du mal à vous lever pour aller au travail. Vous évitez certains de vos collègues, car vos relations sont houleuses. Vos moments de loisirs n’en sont pas. Vous passez votre temps devant la télé, ou bien sur des jeux vidéos. Vous ne lisez pas, c’est ennuyeux. Vous faites peu de sport car prendre soin de votre corps, ce n’est pas votre truc. Vous avez toujours une bonne raison de ronchonner : Le mauvais temps, la politique, les impôts, la société … Vous n’êtes jamais totalement satisfait de vous et supportez difficilement les conseils et la remise en question. Que ce soit de vos actes ou de votre philosophie. Parfois, vous avez des soucis financiers, malgré les efforts que vous faites pour bien gérer votre argent, et c’est désagréable. Bref, vous êtes content de vivre, mais vous pensez que vos moments de bonheur ne sont pas assez fréquents, et vous aimeriez que cette vie soit meilleure … Mais cela reste un rêve, inaccessible, bien souvent.

Il est peut-être temps de réagir et d’opérer quelques réglages:

Hé oui ! C’est possible ! Nous pouvons toujours changer les choses. C’est dans l’immobilisme que se construisent l’ennui et la morosité, que l’on se sclérose, que la vie est terne et avec peu de saveurs. C’est dans la remise en question que se construit le bonheur. C’est dans l’action de façonner sa vie que l’on ouvre des portes vers le renouveau, l’envie de vivre, la joie et la bonne humeur …

Il est nécessaire d’aérer son cerveau pour comprendre la nécessité d’effectuer des changements sur soi-même, qui deviendront des changements de vie.

Aerer son cerveau pour mieux le façonner

Je ne parle pas ici de tout plaquer, famille, amis et travail … (Vous ressentez peut-être cette nécessité, mais c’est vous êtes-vous remis en question avant de faire un tel constat ?)Il s’agit plutôt de s’appliquer une certaine rigueur . Oh le vilain mot ! Voilà, c’est dit! C’est souvent ce mot que votre cerveau vous envoie lorsque vous déplorez telle ou telle situation dont, la plupart du temps vous êtes responsable. Mais ce mot, vous refusez de l’entendre ! S’appliquer une certaine rigueur, même pour changer les choses, revient à dire : Se faire mal, changer ses habitudes, devenir un autre, en quelque sorte. Et de cela, vous ne voulez pas entendre parler. Il n’est pas question de s’appliquer des contraintes. Vous préférez conserver ces zones sombres dans votre vie. Que penseraient les autres si vous deveniez différent ? (“Ce sont les autres qui doivent changer”)Que se passerait-il si, d’un seul coup, vous passiez vos soirées à lire ou communiquer avec votre entourage, au lieu d’occuper le canapé devant la télé ? Vous n’osez même pas l’imaginer. Vous vous dites au final, que vous n’en êtes pas capable. Alors, que se passe-t-il ? Rien. Vous ne faites rien ! Comme ça, rien ne change, ni vos habitudes, ni vos amertumes, ni votre blues avant d’aller travailler, ni vos soucis avec votre banquier …

Mais essayez, rien qu’une fois, de décider d’un changement de vie, même mineur, et de le mettre en pratique (lire au lieu de regarder la télé chaque soir, consacrer du temps à la famille plutôt que trainer au travail, ou bien ralentir puis cesser de fumer, ou encore partager plus de moments avec votre conjointe ou les enfants, faire du sport, faire des balades dans la nature au lieu de rester enfermé …).

Alors, vous verrez le monde changer autour de vous. Des relations éteintes se rallumeront. On vous demandera de nouveau votre avis, et vous créerez des moments de bonheur qui vous reviendront par effet miroir.

En réalité, ce n’est pas le monde qui changera, c’est votre ouverture d’esprit et votre appréciation du monde qui seront différentes.

Ce sera l’idée forte du jour.

Je vous souhaite une belle semaine pleine de bonheurs et de partages.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • c\est qoi facioner sa vie
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Et vous, à quoi ressemble votre vie d’aujourd’hui ?

  1. Bonjour Gérard, Merci pour cet article sans complaisance qui dérange un peu comme un gentil coup de pied au derrière! 😉 Il est vrai que l’accumulation de ces facteurs dérangeants dont on finit par presque oublier l’existence, constitue un véritable réseau souterrain de nuisances qui laminent gentiment le bonheur auquel tout être humain aspire et a droit!

    J’aime bien l’idée de ne pas se satisfaire d’une globalité informe, qui rappelle un peu les « on ne peut pas tout avoir » etc. Si c’est de la sagesse, c’est merveilleux, mais ça ressemble plus souvent à de la lassitude… Pourquoi en effet ne pas tout passer au crible de notre idéal et défricher un à un, par l’action, tous ces empêcheurs d’éprouver une satisfaction totale dans chaque aspect de notre existence?!! 🙂 Au moins on aura la satisfaction supplémentaire de ne pas avoir baissé les bras et d’avoir accepté l’invitation de la Vie! 🙂

    • gerard0952 dit :

      Bonjour Céline,

      Merci pour ce commentaire encourageant.
      En effet, le but est de façonner sa vie en effectuant de petits changements ou réglages qui permettront, comme un lifting de visage, de gommer les aspérités de nos comportements et d’aborder nos journées avec plus de bonheur, tout en partageant ce bonheur au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *