Définir la forme de sa vie pour mieux la faconner

Bonjour,

Quelle est la forme de votre vie aujourd’hui ? Quel est son sens?

Prenez-vous suffisamment de recul pour avoir cette réflexion, et agir pour modifier cette forme selon votre définition idéale ? … Et donner le sens dont vous rêvez à votre vie …

Façonner la forme de sa vie

A chaque période de notre vie, nos aspirations changent.

Rappelez-vous la forme que vous rêviez de donner à votre vie pendant votre enfance.
Les rêves de l’enfance ne tiennent pas compte des règles de vie des adultes. Aussi, toutes les formes de vie sont imaginables : Explorateur, chercheur, médecin, enseignant, militaire, agriculteur …  Et dans cette enfance qui est, somme toute, protégée le plus souvent des agressions de la vie, on imagine une vie pleine, en forme de bonheur, dans laquelle on fera tout ce dont on rêve, et plus encore…

Puis, après des études souvent orientées par rapport à nos rêves (“-Que veux-tu faire comme métier, quand tu seras grand ?”), ou les moyens financiers de la famille, on se lance dans la vraie vie. Et là, la forme de vie change.
Il faut travailler dur pour exister socialement, économiquement, s’acheter les biens d’équipements “nécessaires” et superflus, construire une famille, acheter une maison ou un appartement, vivre, quoi !
On doit choisir une carrière, un métier dans lequel il y a des possibilités d’emploi. Mais comme le choix est restreint, souvent, on ne trouve pas le métier pour lequel on a été formé. Ce qui nous amène, forcément à donner une forme différente à notre vie, pleine de contraintes, d’obligations et de devoirs, pas toujours en rapport avec ce à quoi on a rêvé.

On passe sa vie à travailler, souvent sous pression, dans le stress, avec des objectifs fixés par d’autres à atteindre, mais notre motivation initiale est là et nous porte.
Et puis on sait pourquoi on vit comme ça. On voit notre monde se construire. On achète un bien immobilier (ou pas), on trouve un compagnon ou une compagne pour nous accompagner dans cette vie, on construit sa famille, on fait des enfants, on bâtit une carrière, etc. …
Mais, vers la quarantaine, on commence à subir les contraintes engendrées, plus que les apprécier. On se dit qu’elles sont nécessaires puisque tout le monde les subit comme nous. Mais notre vie prend une forme qui n’est plus en rapport avec celle imaginée initialement, et qui nous déplait de plus en plus.
Oh ! Il y a toujours ceux qui tiennent fermement la barre de leur vie et qui vivent la vie de leurs rêves, mais ils sont trop rares, malheureusement. Vous en connaissez beaucoup, vous ?

Un pont pour façonner sa vie

Il est temps de prendre du recul.

Si nous assumions cette lucidité qui est en nous, nous prendrions du recul au lieu de subir une vie qui n’est plus en congruence avec nos aspirations.

Ainsi, pourquoi ne pas s’arrêter et prendre le temps de réfléchir à tout cela ?
Pourquoi rentrer à la maison le soir énervé et épuisé sans réagir ?

Réfléchissons un peu Confus:
Soit notre job nous plait, on aime ce que l’on fait, on est passionné, et on passe beaucoup plus de temps que nécessaire au travail, ce qui nous laisse stressé et fatigué le soir, mais avec un sentiment de bonheur,
Soit on n’aime pas ou plus ce job, et on le fait par contrainte, besoin d’un salaire, sans motivation, sans joie, et on rentre aussi stressé et fatigué à la maison, mais avec le sentiment d’être malheureux.
Dans les 2 cas, les résultats sont proches.

Pourquoi garder cette forme à notre vie ?
Déjà, faire ce constat montre que vous avez su prendre du recul et que vous avez commencé à changer vos croyances. C’est un point de départ de réflexion de changement de vie. Bravo !
A chaque période de notre vie il est possible de changer sa forme. Je vous conseille de relire cet article : “Prendre le pouvoir”.
Il est évident que vous pouvez opérer ce changement de forme et donner le sens que vous voulez à votre vie.

Former son changement de vie
Si vous êtes passionné par votre job, vous devez vous fixer des barrières de temps de travail pour vous accorder du temps pour vous, et garder cette flamme qui vous fait avancer et qui vous illumine. Vous devez rationnaliser vos tâches pour vivre vos 2 vies avec autant de bonheur (vie professionnelle et vie privée). Personne ne vous en voudra dans l’entreprise, puisque le résultat sera que vous serez moins stressé et plus à l’écoute. Et dans votre vie privée, on se réjouira de vous voir plus souvent et de partager plus de moments avec vous.
Si vous vous sentez contraint de faire votre travail, il est temps de chercher une motivation nouvelle et d’en parler à vos dirigeants. Ou bien de regarder ailleurs et changer radicalement de travail. C’est une période difficile à passer, mais, bien accompagné, c’est peut-être la solution qu’il vous faut.
Quoi qu’il en soit, faites bouger les choses en vous engageant dans une réflexion, puis en concrétisant avec des actions, et votre vie prendra la forme et le sens que vous souhaitez lui imprimer.

N’oubliez pas : C’est vous et vous seul qui détenez le pouvoir de vivre heureux et de faire de votre vie ce que vous voulez.

Alors, utilisez-le, ce pouvoir !!!

Je vous souhaite une belle semaine, pleine de bonheurs et de partage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Développement personnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *