Decider, cest renoncer.

Bonjour,

Nous avons tous des décisions de vie à prendre. Nous essayons d’être clairvoyants dans ces prises de décisions. Nous pesons le pour et le contre. Nous essayons d’anticiper les conséquences que cela aura sur notre vie. Nous essayons d’imaginer les changements que telle ou telle décision aura sur notre rapport aux autres, sur notre environnement …

Ce cheminement est commun à tous. Nous le vivons avec plus ou moins de sérénité, puis nous prenons “la” décision qui nous parait s’imposer “en notre âme et conscience”. Mais au final, il y a peut-être un élément que nous n’avons pas pris en compte :

Décider…

Hé oui ! Prendre une décision importante qui va changer notre vie, c’est aussi renoncer à certains aspects qui composaient notre vie auparavant.
Je m’explique dans l’exemple suivant :

Faconner sa vie en décidant
J’ai choisi une décision que tous les fumeurs ont eu, ou auront à prendre un jour : Arrêter de fumer.
A première vue, cette décision semble facile à prendre. Il s’agit d’arrêter de s’allumer une cigarette. C’est simple …
Pas si simple que cela. En effet, notre métabolisme est habitué au tabac, il en réclame. Il trouve du plaisir à ingérer cette fumée…
Nos habitudes ont la vie rude. Il y a des moments dans la journée où on allume une cigarette sans même y penser. Par habitude…
La cigarette est un exutoire. Nous en allumons une lorsque nous ressentons du stress. Et celle-ci, qu’est-ce qu’elle est bonne … Mais si, par malheur, on ne peut pas aller fumer à ce moment-là, on a l’impression que le stress s’amplifie…
Fumer une cigarette à la pause, avec un collègue, un ami, illustre bien souvent un moment de partage et de convivialité…
Je ne cite ici que quelques arguments “pour” fumer. Il en existe bien d’autres propres à chacun.
Mais on sait bien que la cigarette est néfaste à notre santé et à celle de notre entourage. Que le budget consacré au tabac nous serait bien utile pour d’autres achats…
Alors, on doit décider d’arrêter.

… C’est renoncer.

Est-ce que cela veut dire que l’on doit ne pas évacuer son stress ? … Si, mais pas en fumant…
Est-ce que nous devons ne plus partager de moments de convivialité ? … Si, mais hors tabac …
Il nous faut apprendre à reconstruire les moments où la cigarette semblait indispensable, et continuer à les vivre en en faisant abstraction.
On vient de découvrir la notion de “renoncer”.
Et, parfois, renoncer est plus douloureux que continuer sur la voie initiale. Et alors, que se passe-t-il ? He bien on reste dans la voie initiale, on ne décide pas d’arrêter de fumer, comme ça on ne se fait pas mal en essayant de renoncer.

Decider, c'est renoncer

Cet exemple illustre le processus de décider (ou pas) de créer un changement dans sa vie.
Mais ça marche pour toutes les autres décisions de ce type.
Alors, comment faire pour prendre ces décisions en acceptant de renoncer à certains moments du passé ?

Façonner ses décisions en se créant une réelle volonté.

Il  s’agit ici, non seulement d’analyser les raisons de notre addiction (au tabac, à la nourriture, la boisson, au travail …), mais également de savoir déceler les perceptions que l’on en a.
En effet, ce sont ces perceptions négatives sur lesquelles on va focaliser notre attention. Il n’est jamais agréable d’avoir des perceptions et des émotions désagréables. Cela nourrit des instants de frustration.
En concentrant notre attention sur ces ressentis négatifs, petit à petit, notre cerveau va se dégouter et cherchera comment générer des perceptions positives.
Il faut apprendre à imaginer son futur une fois ce changement de vie effectué pour en voir les images, en ressentir les émotions, en percevoir le bien-être, la libération de cette addiction …

Faconner sa decision en se faisant aider
Imaginez votre vie sans tabac (ou toute
autre addiction). Imaginez la liberté que cela vous procurera. Que ressentirez-vous lorsque vous aurez réussi à vous
en passer quotidiennement ?
Relisez cet article :
Notre vie est unique. pour vous en convaincre.
N’oubliez pas que vous seul êtes maitre de vos changements de vie.

Bien sur, vous pouvez vous faire aider pour gérer ces émotions (acupuncture, hypnose, médicaments divers …). Mais si vous n’avez pas une réelle volonté de changer, aucune de ces aides ne sera efficace.

Alors, pensez-y en prenant une décision :”Décider, c’est renoncer”. Et apprenez à renoncer à des instants du passé pour mieux construire votre futur.

Je vous souhaite une belle semaine, pleine de bonheurs et de partage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Développement personnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *